Les mets du sud de l’Inde

Aujourd’hui je vous propose une petite escapade culinaire pleines de saveurs. Gourmets, gourmands, bec-fins de cuisine indienne, vos papilles gustatives en seront ravies. Ces quelques plats auront de quoi, je l’espère vous charmer les yeux :-p (La liste n’est pas exhaustive)

Désolée, pour tous les friands de palak paneer et de naan! Je mets à l’honneur la cuisine du sud de l’Inde, peu connue en France.

Contrairement à la cuisine nordique, la gastronomie du sud est particulièrement CONDIMENTEE! Elle est essentiellement composée de : riz, farine de riz, farine de blé, soja, pois chiche, farine de pois chiche, maïs, farine de mil, farine de millet, noix de coco, légumes variés…

Le petit-déjeûner

Aussi bien salé que sucré le petit-déjeûner est très important chez les indiens! Il est assez copieux, les estomacs ne risquent pas de gargouiller à 11h :-p

  • Le dosai est une grande crêpe salée à base farine de riz et de soja! Elle se déguste avec plusieurs sauces : le sambar (sauce aux lentilles), le chatni(sauce pimentée à base de tomates et graine de moutarde; et sauce blanche à base de noix de coco). Il y a plusieurs variantes de dosai : le paper dosai ( très fin) le masala dosai (fourré à la pomme de terre), le rava dosai (la semoule de blé est ajoutée dans la préparation)
  • Le idli est une sorte de petite brioche cuite à la vapeur. La composition est la même que le dosai, c’est juste la cuisson qui change! On l’accompagne avec les mêmes sauces que le dosai: sambar, chatni…
  • Le outtapam est un dosai épais à base de farine de riz, soja et farine de mil.  Parsemé d’oignons, coriandre et feuilles d’oignon c’est un délice!
  • Le puri est une galette de blé frite qui se déguste avec des pommes de terre.
  • Le vadai est un beignet frit à base de oulundeu (sorte de soja) (il accompagne le dosai ou le idli)
  • Le idi appam  est à base de vermicelles de riz accompagné de lait de coco et noix de coco rapés.
  • Le appam est une crêpe sucrée à base de farine de riz qui se déguste avec du lait de coco!! Un vrai régal hummmmmm.
  • Le Pongal est un riz sucré à base de noix de cajou et raisins secs. (Je vous renvoie à l’article fête de Pongal).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le Déjeuner

Le déjeuner est composé principalement de riz, le riz est l’aliment de base dans le sud de l’Inde. Vous aurez tout de même la possibilité de commander des chapatis, des dosais, idli, naans…

Le thali est une assiette en acier compartimentée. Elle change de l’assiette classique. On ne mange jamais de riz blanc nature, à l’inverse des japonais, le riz est toujours accompagné d’une sauce (végétarienne ou non : sambar, kurma, vindali, kojombeu…), de légumes, galette de papadoum, d’un poisson frit ou de viande pour les non végétariens.

  • Le biryani, plat traditionnel indien, est un plat de fête. Il est composé de riz, et de viande très épicé. Il s’accompagne avec du patchéri (oignons aux yaourt) et une confiture de tomate aux noix de cajou et raisin sec.
  • Le riz au citron ou tamarin se déguste froid, c’est un incontournable dans le sud. C’est un plat très rafraichissant et simple à préparer j’adoreee!!!
  • Le riz au yaourt, idem que le plat précédent, en pleine chaleur, le corps a besoin de fraîcheur, c’est pourquoi ce plat est très apprécié des indiens. La sauce au yaourt (Moreeu) se boit comme boisson désaltérante. (Vous n’échapperez sans doute pas aux marchands ambulants de mooreu).
  • Le rasam! Une sorte de soupe assez aigre à base de tamarin, graines de moutarde, graine de soja et feuilles de curry! De prime à bord, c’est assez spéciale, les personnes n’étant pas habituées à cette saveur, ne l’apprécieraient sûrement pas. C’est une sauce qui est très bonne pour la santé car elle a de très grandes propriétés digestives. Elle est souvent servit après le biryani en guise de digestif.
  • Le mine molly est un poisson qui nage dans un curry de lait de coco, simple à réaliser c’est un plat qui plaît beaucoup. (Petite anedocte : mine signifie poisson en tamoul, Molly : est le nom d’une femme kéralaise qui trouva l’astuce pour adoucir les currys, à l’époque des colons, en ajoutant du lait de coco)
  • Le mine kojombeu est une sauce épicée à base de tamarin.
  • Le parotha est une galette de farine de blé assez grasse qui accompagne très bien     le kurma. (sauce épicée à base de yaourt).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le dessert

Après avoir mangé bien épicé! Votre palais certainement en feu, se délectera volontier d’une petite douceur! Les indiens ne plaisantent pas quand il s’agit de sucre! Pas de fondant au chocolat, ni de tarte tatin! Mais des desserts hypers mégas sucrés :

  • Le gulam jamun, est une boule à base de lait concentré frite, mariné dans un sirop de sucre! J’en raffole mais c’est extrêmement sucré!
  • Le lado, encore une boule (on adore les boules :-p) à base de farine de pois chiches, noix de cajou et raisins secs
  • Le djilépi ressemble beaucoup à la sucrerie maghrébine appelée « Zlabia ».  A l’inverse de celle ci, il est conçu à partir d’une variété de farine de soja (oulundeu).
  • Le paillasam est l’un de mes desserts préférés, c’est à base de tapioca! Le tapioca provient de la fécule de manioc. Le paillason est composé de lait de coco, vermicelles et tapioca! Un vrai régal!
  • Le soan papdi est une sorte de barbe à papa indienne. Du sucre, de la farine de blé et de pois chiche compose principalement cette sucrerie. Il fond dans la bouche :-p

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après tout ça je pense que vous serez bien repus! Mais pour ceux qui ont un petit creux vers 18h, vous pourrez toujours vous diriger vers le tiffen (goûter)

  • Les bajis : ils peuvent être aux légumes, (aubergine, courgette, chou fleur…) crevettes, oeufs… ils sont trempés dans une pâte à base de farine de pois chiche puis plongés dans l’huile bouillante pour vous faire bien grossir :-p
  • Le fameux samoussas : beignet en forme de triangle fourré aux légumes ou à la viande. La pâte du samoussa est préparé avec de la farine de blé, c’est pour ça qu’elle est assez épaisse.
  • Le roll : alors je n’en ai pas vu en Inde, mais à la Gare du Nord (quartier indien de Paris) vous n’échapperez pas aux rolls! Il est fourré à la pomme de terre et à la viande ou pomme de terre légumes.
  • Le papseu : feuilleté (et oui on Inde aussi on a des feuilleté :-p) fourré aux pois chiches, légumes ou à la viande.
  • Les pakoras : à base de farine de pois chiches, d’oignons. Son côté croustillant séduit tout le monde.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le Dîner

Le dîner est assez léger, on privilégie plutôt les idlis et dosai que le riz.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s